Réseau SPAM

Recherche sur le système de santé 

Les données nécessaires pour alimenter les indicateurs du programme SPAM peuvent provenir de plusieurs sources, le choix étant fait en premier lieu de privilégier les données existantes.

Partenaires/Collaborations
Médecins de famille suisse
Société suisse de médecine interne
SAMW
IUMF
Responsable

Cependant, lorsque les statistiques souhaitées n’existent pas ou sont inaccessibles, un réseau de médecins de famille ad hoc (le réseau SPAM) a été spécifiquement constitué afin de collecter des données.

Ce réseau est constitué de médecins sélectionnés par tirage au sort parmi l’ensemble des médecins de famille suisses, et qui ont accepté de participer au programme. En 2012, 200 médecins de famille ont constitué le premier socle du réseau. Le réseau est actuellement en cours de renouvellement et d’enrichissement pour espérer atteindre 250 médecins en 2015.

La participation au réseau SPAM implique une sollicitation une ou deux fois par année pour répondre à des enquêtes en rapport avec le fonctionnement du cabinet et la santé des patients.

Les médecins du réseau sont représentatifs de l’ensemble des médecins de famille suisses selon le sexe, l’âge, le canton et la ruralité de la zone d’exercice.

Graphique: Distribution des médecins du réseau SPAM

Réseau médecins

Chercheurs associés

  • Dr Kevin Selby
  • Prof. Nicolas Senn
Publications
PUBLICATIONS
Selby K., Cornuz J., Senn N.: Establishment of a representative practice-based research network for the monitoring of primary care in Switzerland. J Am Board Fam Med., 2015

Selby K, Cornuz J, Senn N. : SPAM – Swiss Primary care Active Monitoring [372-374]. PrimaryCare. 2015;15(21):372-374
Axe de recherche
Système de santé et rôle du médecin de famille
Démarches diagnostiques