Maladies chroniques, multimorbidité, vieillissement de la population

Etude observationnelle 

La multimorbidité, définie selon les études comme la concurrence de plus de deux ou trois conditions chroniques chez une même personne sans condition indexe, pose de nombreuses questions scientifiques, dont la plupart sont encore sans réponse puisque les études se sont initialement focalisées sur des monopathologies ou sur des monopathologies hautement prévalentes associées à quelques comorbidités. C’est pour cette raison que nous avons lancé en 2013 le programme de recherche Multimorbidité en médecine de famille (MMFM).

Issu d’une collaboration unique entre cinq instituts universitaires suisses de médecine de famille (Bâle, Berne, Genève, Lausanne et Zurich) sous la responsabilité de la Dresse Lilli Herzig à Lausanne, ce vaste programme a impliqué 100 médecins de famille répartis dans toute la Suisse (à l’exception du Tessin) et 118 médecins du système de surveillance épidémiologique Sentinella.

Dans ce programme de recherche nous avons notamment exploré les définitions de la multimorbidité – les points de vue des scientifiques, des politiques, du personnel médical ou du patient concerné pouvant être tout à fait différents. En plus nous nous sommes intéressés à la fréquence et aux types de multimorbidité, aux facteurs qui influencent le fardeau de la maladie ou du traitement et à l’utilisation des soins. Cela nous a permis d’avoir une meilleure connaissance de ce que représente la multimorbidité en médecine de famille en Suisse.

Financement
Masterplan « Médecine de famille » - Conférence Universitaire Suisse

Co-Responsable 

  • Lili Herzig

Partenaires et Collaborations 

  • Müller Chabloz Yolanda
  • Andreas Zeller
  • Sven Streit
  • Dagmar M. Haller
  • Stefan Neuner-Jehle
  • Nicolas Senn

 

Groupe de recherche

IUMF

Publications
Lilli Herzig, Yolanda Mueller, Andreas Zeller, Sven Streit, Dagmar M. Haller, Stefan Neuner-Jehle, ¬Nicolas Senn. Le programme Multimorbidité en médecine de famille. Bull Med Suisses. 2018;99(33):1051-1053. DOI: https://doi.org/10.4414/bms.2018.06949

Excoffier S, Herzig L, N’Goran AA, Deruaz-Luyet A, Haller DM. Prevalence of multimorbidity in eneral practice: a cross-sectional study within the Swiss Sentinel Surveillance System (Sentinella).
BMJ open. 2018;8(3):e019616.

Deruaz-Luyet A, N’Goran AA, Senn N, Bodenmann P, Pasquier J, Widmer D, et al. Multimorbidity and patterns of chronic conditions in a primary care population in Switzerland: a cross-sectional study.
BMJ open. 2017;7(6):e013664.

N’Goran AA, Deruaz-Luyet A, Haller DM, Zeller A, Rosemann T, Streit S, et al. Comparing the self-perceived quality of life of multimorbid patients and the general population using the EQ-5D-3L.
PloS one. 2017;12(12):e0188499.

Leiser S, Deruaz-Luyet A, N’Goran AA, Pasquier J, Streit S, Neuner-Jehle S, et al. Determinants associated with deprivation in multimorbid patients in primary care – A cross-sectional study in Switzerland.
PloS one. 2017;12(7):e0181534.

N’Goran AA, Pasquier J, Deruaz-Luyet A, Burnand B, Haller DM, Neuner-Jehle S, et al. Factors associated with health literacy in multimorbid patients in primary care: a cross-sectional study in Switzerland. BMJ open. 2018;8(2):e018281

Deruaz-Luyet A, N’Goran AA, Pasquier J, Burnand B, Bodenmann P, Zechmann S, Neuner-Jehle S, Senn N, Herzig L, and al. (2018). "Multimorbidity: can general practitioners identify the health conditions most important to their patients? Results from a national cross-sectional study in Switzerland " BMC Fam Pract 19(1): 66. PMID: 29776442
Axe de recherche
Multimorbidité, Maladies chroniques et soins à la personne âgée