Etude DAAP-PR

Prévention clinique 

Dépistage des Anévrismes de l'aorte Abdominale (AAA) et de l'artère Poplitée (AAP) dans la Population à Risque

Partenaires/Collaborations
Service d'angiologie du CHUV
Responsable

Pourquoi le dépistage des AAA/AAP en médecine de premier recours ?

Un anévrisme est une dilatation focale et permanente d'une artère de >50% par rapport au segment artériel normal adjacent. Un anévrisme de l’aorte abdominale consiste dans une dilatation de ≥30 mm et un anévrisme de l’artère poplitée de ≥12 mm.

La fréquence de l’AAA, évaluée par des programmes de dépistage, est variable selon le sexe et comprise entre 4.0% et 8.9% chez les hommes et 1.0% et 2.2% chez les femmes. Il est souvent asymptomatique et sa première manifestation clinique correspond fréquemment à une rupture avec, dans le cas échéant, une mortalité très élevée (jusqu’à 80-90%). L’AAP est aussi souvent asymptomatique et le risque principal est la survenue d’une thrombose, qui pourra provoquer une ischémie aiguë et conduire à une amputation.

Le dépistage systématique peut réduire de 50% le risque de rupture d’anévrisme et réduire de 56% le nombre d'interventions chirurgicales en urgence ainsi que la mortalité liée à l'AAA.

Pour qui ?

Programme de dépistage de l'AAA et de l'AAP chez tous les patients suivis au CMG ayant une des conditions suivantes:

Hommes Femmes
âgés de 65 à 75 ans âgées ≥65 ans, fumeuses ou anciennes fumeuses, et/ou HTA (HTA traitée ou valeur >140/90 à 2 reprises)
âgés de ≥55 ans avec antécédents familiaux (de 1er degré) d'AAA âgées de ≥55 ans avec antécédents familiaux (de 1er degré) d'AAA

Sont exclus les patients avec diagnostic d’AAA ou AAP connu et/ou déjà traité.

Comment inviter un patient à participer au dépistage ?

A chaque jour de votre consultation, vous allez recevoir une liste avec les patients qui sont éligibles pour cette étude en fonction de leur âge. En fonction de ce triage, un dossier pour chaque patient potentiel sera préparé et déposé dans votre casier, contenant des étiquettes, le formulaire à l’intention du médecin et le formulaire d’information au patient.

Lors de la consultation, vous allez vérifier les critères d’inclusion/exclusion, allez inviter le patient à participer au dépistage et lui remettre le formulaire d’information, le cas échéant. Après la consultation, vous allez déposer le formulaire entièrement complété dans un bac ad hoc à l’Agora.

Si le patient est d’accord de participer à cette étude, il sera contacté par le service d’angiologie et un rendez-vous sera programmé.

En quoi consiste le dépistage ?

Lors de la visite de dépistage en angiologie, une échographie sera réalisée, ainsi que la mesure de l’index de pression cheville/bras, une prise de sang et des questionnaires sur la qualité de vie. Les coûts de participation dans l’étude seront assumés par le promoteur de l’étude et une participation aux frais de déplacements de 15 francs est prévue pour chaque visite en angiologie.

Personnes de référence :

  • Centre de médecine générale PMU : Dr Alexandre Gouveia
  • Service d’Angiologie CHUV : Madame Monique Salvi, Dr Adriano Alatri