Active Geriatric Evaluation (AGE) : un nouvel outil clinique pour la prise en charge des patients âgés en médecine de famille

Etude observationnelle 

Le vieillissement de la population et l’augmentation de la prévalence des maladies chroniques et de la dépendance fonctionnelle représentent un défi majeur de santé publique. Une prise en charge optimale des pathologies liées à l’âge est donc nécessaire. En effet, une identification précoce des syndromes gériatriques contribue à diminuer le déclin fonctionnel, le risque d’institutionnalisation et améliore la qualité de vie des patients. Les médecins de famille sont, dans ce contexte, des acteurs essentiels dans la prise en charge des patients âgés.

Or, le diagnostic précoce ainsi que la prise en charge des syndromes gériatriques restent encore déficitaires en médecine de famille. Les outils de diagnostic précoce des syndromes gériatriques sont le plus souvent mal adaptés aux besoins du médecin généraliste. Il apparaît dès lors essentiel de développer un outil performant, adapté à la médecine de famille, qui permette une optimisation du diagnostic précoce des syndromes gériatriques.

Financement
FNS
Responsable
PMU web logo AGE

 

--------------------------------------------------------------------------------

Le projet AGE, fruit d’une étroite collaboration entre médecins gériatres et médecins de famille, a pour objectif de répondre à ce besoin. Ce projet a permis de développer et de valider un outil (Evaluation Gériatrique Brève (EGB)) pour le diagnostic précoce des syndromes gériatriques en médecine de premier recours. La troisième partie du projet AGE (étude AGE3) vise à tester, au travers d’un essai randomisé, l’effectivité de l’Evaluation Gériatrique Brève (EGB) assortie de recommandations de prise en charge (outil AGE) sur la prévention du déclin fonctionnel des personnes âgées en médecine de famille.

Le projet AGE a donc pour objectif de répondre aux besoins des médecins de famille de disposer d’un outil de dépistage des syndromes gériatriques approprié à leur pratique. A terme, il devrait permettre d’améliorer la prise en charge des personnes âgées vivant dans la communauté.

Equipe 

  • Müller Chabloz Yolanda
  • Cornuz Jacques
  • Locatelli Isabella
  • Monod Stéphanie

Groupe de recherche
Institut universitaire de médecine de famille

Publications
« C’est normal qu’on mollisse ou qu’on vieillisse » : faut-il aborder le déclin fonctionnel avec les personnes âgées en médecine de famille ? [« It's normal to get old and weak » : should functional decline be addressed with elderly patients in family medicine ?]
Viret O., Schwarz J., Senn N., Mueller Y., 2018/05/09. Revue medicale suisse, 14 (606) pp. 971-975. Peer-reviewed.
[serval:BIB_7928AC00A0E7]

Performance of a brief geriatric evaluation compared to a comprehensive geriatric assessment for detection of geriatric syndromes in family medicine: a prospective diagnostic study.
Mueller Y.K., Monod S., Locatelli I., Büla C., Cornuz J., Senn N., 2018/03/13. BMC geriatrics, 18 (1) p. 72. Peer-reviewed.
[serval:BIB_755676C0FAF1]

A prospective study assessing agreement and reliability of a geriatric evaluation.
Locatelli I., Monod S., Cornuz J., Büla C.J., Senn N., 2017/07/19. BMC geriatrics, 17 (1) p. 153. Peer-reviewed.
[serval:BIB_27042630EB9E]

Development of a Comprehensive Approach for the Early Diagnosis of Geriatric Syndromes in General Practice.
Senn N., Monod S., 2015. Frontiers In Medicine, 2 p. 78. Peer-reviewed.
[serval:BIB_BC31A999B04A]

Axe de recherche
Multimorbidité, Maladies chroniques et soins à la personne âgée, Communication et relation médecin-patient