Senn Nicolas

Senn
Nicolas

Prof

Directeur de l'Institut universitaire de médecine de famille (IUMF), médecin adjoint

Nicolas Senn obtient son diplôme fédéral de médecine à Lausanne en 1998 et réalise une formation post-graduée en médecine interne générale. Il commence à travailler à la policlinique médicale universitaire de Lausanne (PMU) en 2002 au Centre de vaccination et de médecine de voyage (CVMV).

De 2005 à 2009, il séjourne en Papouasie Nouvelle-Guinée pour le compte de l’Université de Melbourne (Australie) afin de coordonner un large projet de recherche sur les traitements intermittents préventifs de la malaria chez les petits enfants (IPTi). De retour en Suisse, il complète sa formation de recherche par une thèse de doctorat en épidémiologie (PhD) à l’Institut tropical et de santé publique de Bâle (Swiss TPH).

Depuis 2009, il travaille à nouveau à la PMU, à la fois comme clinicien en médecine interne générale et pour la recherche en médecine de famille. Son intérêt porte d’une part sur l’investigation de l’efficacité d’interventions médicales (un traitement, une démarche diagnostique, un type de prise en charge) dans la pratique quotidienne en médecine de famille et d’autre part sur la recherche sur les systèmes de santé.

En 2013, Nicolas Senn obtient un titre de privat-docent et de maître d’enseignement et de recherche à l’Université de Lausanne, année au cours de laquelle il devient médecin adjoint à la PMU. Parallèlement, il obtient une bourse de la fondation Leennaards pour la relève académique.

Nicolas Senn est responsable du programme de recherche SPAM (Swiss Primary Health Care Active Monitoring) lancé par la PMU qui vise à mieux comprendre le fonctionnement de la médecine de famille en Suisse et à en évaluer les performances. Il est également  l’origine du projet AGE (Active Geriatric Evaluation) qui vise à améliorer le diagnostic précoce et la prise en charge des maladies liées à l’âge en médecine de famille.

Très impliqué dans la recherche, Nicolas Senn a notamment dirigé le centre de recherche et développement de la PMU, participe à plusieurs projets de recherche internationaux, notamment au Canada et en Australie. Il est également membre de la commission d’éthique de la faculté de biologie et de médecine de l’Université de Lausanne.

Le 1er août 2016, Nicolas Senn a été nommé directeur de l'Institut universitaire de médecine de famille (IUMF).

  • Médecine générale
  • Système de soins