Impact positif des cours d'éducations sexuelle à l'école

01.01.2021

L'éducation sexuelle génère toujours de nombreux débats. L’idéal est qu’elle s'appuie conjointement sur l'école et les parents, indique une étude d'Unisanté financée par le Fonds national suisse.
Sex education

Une étude menée par Yara Barrense-Dias, chercheuse à Unisanté et spécialiste de la santé des adolescents, démontre qu’aborder les questions sexuelles à l’école a un impact positif sur la santé et les comportements sexuels.

Dans cette étude financée par le Fonds national suisse, son équipe de recherche a obtenu les réponses de près de 5000 personnes de toute la Suisse, âgées de 24 à 26 ans. L’étude, réalisée en collaboration avec la Fondation suisse pour la santé sexuelle et reproductive, montre que les personnes ayant indiqué que l’école et les parents avaient été leur première source d’information sur la sexualité constituent le groupe le moins touché par des infections sexuellement transmissibles.

Parallèlement, la recherche a mis en lumière davantage de comportements à risque chez les personnes ayant recouru principalement à Internet et aux amis pour s’informer sur la sexualité.