CHUV
MENU
Accueil > Recherche > Groupes de recherche > Centre de médecine dentaire et orale (CMDO)

Contact

Secrétariat:
Mme D. Bettschart Mercanton

Tél. +41 21 314 41 99

  


Equipe de recherche

  • Dre Tove Korsvold, Médecin dentiste assistante


Centre de médecine dentaire et orale (CMDO)

L'équipe de recherche du Centre de médecine dentaire et orale assure des activités de recherche en santé publique et communautaire. Cette recherche est centrée sur les populations vulnérables du canton, notamment les personnes âgées, les enfants, les populations migrantes, ainsi que les patients souffrant de maladies systémiques ayant un impact sur la santé publique.

 

Axes de recherche

Nouveaux modèles d'intervention en santé buccale:
Évaluation dans deux établissements médico-sociaux du Nord Vaudois et de la Broye, Suisse (en cours)

  • Dépister les maladies buccales présentes parmi les patients de deux établissements médico-sociaux dans le canton de Vaud;

  • Développer des modèles d’intervention de soins de santé orale dans le canton de Vaud en comparant l’efficacité d’intervention du personnel soignant habituel avec celle de professionnels de la santé buccale;

  • Evaluer l'efficacité de la désinfection des prothèses dentaires afin de faire diminuer le problème récurrent de la stomatite sous prothétique;

  • Evaluer l’impact du statut buccal du patient sur sa qualité de vie et son équilibre alimentaire.

Etude comparative de la carie de la petite enfance dans différentes populations dans l’ouest de la Suisse: une étude cas contrôle (en cours)

  • Mesurer le degré de signification de la corrélation entre les facteurs des risques connus et la carie de la petite enfance pour des patients d’origines différentes;

  • Déterminer la prévalence de la carie de la petite enfance à l'Hôpital de l'enfance de Lausanne (HEL).

Faisabilité d’un dépistage de la santé bucco-dentaire des patients infectés par le virus VIH suivis en Unité de Médecine 2 au CHUV (soumis à la commission d'éthique)

  • Évaluer la prévalence des lésions des tissus mous et durs dans leur cavité buccale et comparer des indicateurs de la progression du VIH (numération des CD4);

  • Déterminer les aspects démographiques de base, socio-économiques et les données comportementales (qualité de vie);

  • Caractériser les différences de groupe HIV sur les variables dentaires et non dentaires.