CHUV
MENU
Accueil > Patients et familles > Patients - citoyens

CONTACT

Dre ès.Sc.Regula Cardinaux
021 314 20 14
regula.cardinaux@hospvd.ch

  


Participer au projet :

Formulaire d'inscription

  


Flyer d'information :


       

  
Seance d'information :

   

Formulaire d'inscription


                                        Groupes de citoyen·ne·s

   

    

Nous recherchons des femmes et des hommes âgés entre 50 et 70-75 ans, sans cancer.

Le projet
  

  


En bref

  

L’avis des citoyen·ne·s compte dans l'élaboration de documentation médicale sur le dépistage du cancer (aides à la décision). Il est important que vous disposiez d’information compréhensible afin que vous puissiez discuter avec votre médecin et ainsi décider de procéder à un dépistage ou non (décision partagée), de manière éclairée et selon des préférences et des valeurs qui vous sont propres.

  

  

Est-ce que je peux participer à ce projet ? Nous recherchons des citoyen·ne·s, âgé·s de 50 à 70-75 ans, sans antécédents de cancer colorectal, cancer du poumon ou de la prostate, parlant français, habitant dans le canton de Vaud et prêt·e·s à participer bénévolement au projet. Pas besoin de connaissances médicales.

  

   

Quel est mon rôle si je participe ?

  • Je prends connaissance de documents médicaux destinés aux citoyen·ne·s et les évalue selon des critères définis (compréhension, présentation, etc.)

  • Je donne mon avis sur les documents et fais des propositions d’amélioration

  • Je partage mes réflexions dans un groupe de discussion (réunions) ou je réponds à des questionnaires à domicile (à choix)

  

Nous avons prévu 2-4 réunions de groupe de discussion de 2h ou environ 2-4 lots de questionnaires par an à remplir à domicile, pendant 2 ans.


QUI EST IMPLIQUÉ DANS CE PROJET ?
   

Le projet a été initié par la PMU et Pro Senectute Vaud. La PMU gère le projet et collabore avec la Fédération romande des consommateurs (FRC) et la Faculté de Biologie et de Médecine de l’UNIL. Le Service de la Santé Publique du canton de Vaud soutient le projet.

   

POURQUOI DEMANDER AUX CITOYEN·NE·S DE PARTICIPER ?
   

La PMU exerce ses missions en collaboration étroite avec le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), la Faculté de biologie et de médecine (FBM) de l’Université de Lausanne et d’autres nombreux partenaires. Elle inscrit son activité dans le cadre du Département universitaire de médecine et santé communautaires (DUMSC) du CHUV.

  

La compréhension par le ou la citoyen·ne/patient·e de l’information médicale qui lui est destinée est essentielle. L’implication des futur·e·s utilisateurs et utilisatrices dans le développement de la documentation médicale permet de l’adapter en fonction de leurs besoins et de définir leurs préférences par rapport à sa distribution. L'objectif vise à mettre à disposition du plus grand nombre de la documentation médicale, les « aides à la décision », simple et de haute qualité scientifique, pour permettre aux citoyen·ne·s d’être mieux informé·e·s pour discuter avec leur médecin lors d’une décision partagée sur le dépistage du cancer.

   

POURQUOI LA DECISION PARTAGEE EST-ELLE IMPORTANTE DANS LE DEPISTAGE DU CANCER ?
   

Le dépistage est un test médical qui cherche à savoir si une personne est atteinte d’une maladie quand elle ne présente pas de signes ou de symptômes dus à cette maladie. Un dépistage apporte à la fois avantages et effets non-souhaitables. Lorsque l'on choisit de procéder à un dépistage, celui-ci doit être fait de manière éclairée, selon des préférences et des valeurs propres à chacun·e. La discussion entre patient·e et médecin permet de prendre une décision commune, dite « partagée », à laquelle le ou la patient·e va participer.

  

LE CANCER
   

« Le terme "cancer" recouvre un large éventail de maladies différentes qui présentent néanmoins certaines caractéristiques communes : des cellules normales au départ se multiplient de façon incontrôlée ; elles prolifèrent et se transforment en cellules cancéreuses. Ces dernières envahissent le tissu sain ; elles le compriment et le détruisent. Certaines de ces cellules peuvent se détacher de l’endroit où elles se sont constituées et donner naissance à des foyers secondaires dans d’autres parties du corps : les métastases ». Source : ligue suisse contre le cancer. Dans ce projet, il est prévu d’aborder le cancer colorectal, le cancer de la prostate et le cancer du poumon.

   

LE DEPISTAGE
  

Le dépistage est un test médical qui cherche à savoir si une personne est atteinte d’une maladie quand elle ne présente pas de signes ou de symptômes dus à cette maladie. Un dépistage apporte à la fois avantages et effets non-souhaitables. Il peut avoir un certain impact, plus ou moins fort, sur la vie de la personne concernée, qu’elle choisisse de le faire ou pas. Il existe des recommandations de dépistage du cancer, faites sur la base des évidences de la littérature scientifique.

   

LA DECISION PARTAGEE
  

Un dépistage apporte à la fois avantages et effets non-souhaitables. Lorsque l'on choisit de procéder à un dépistage, celui-ci doit être fait de manière éclairée, selon des préférences et des valeurs propres à chacun·e. La discussion entre patient·e et médecin permet de prendre une décision commune, dite "partagée", à laquelle le ou la patient·e va participer.

  

L’AIDE A LA DECISION
  

Une « aide à la décision » est une documentation qui aide à l’échange d’information entre patient·e et médecin lors d’une démarche de décision partagée, notamment pour le dépistage de certains cancers, comme celui du côlon ou du poumon. C’est principalement ce type de documentation que nous souhaitons présenter au groupe de citoyen·ne·s afin de l’améliorer. Exemple : aide à la décision pour le dépistage du cancer du côlon .

Une « aide à la décision » revêt différentes formes : document papier ou électronique, outil informatique dynamique, film...etc..

  

DOIS-JE AVOIR DES CONNAISSANCES MEDICALES POUR PARTICIPER AU PROJET ?
  

Non. Le but n’est pas d’évaluer le contenu scientifique de la documentation, mais sa compréhension, la mise en page, le design...etc.

  

EST-CE QUE JE PEUX PARTICIPER AU PROJET ?  

  

Nous recherchons des citoyen·ne·s, âgés de 50 à 70-75 ans, sans antécédents de cancer colorectal, cancer du poumon ou de la prostate, parlant français, prêt·e·s à participer bénévolement au projet. Pas besoin de connaissances médicales.

  

CONDITIONS DE PARTICIPATION
  

Un défraiement est prévu pour les déplacements à l'occasion des réunions de groupe (pas pour la séance d’information). Les réunions ont lieu sur la cité hospitalière de Lausanne.

Une charte de participation est en outre prévue.